• A partir d'"histoires pressées"

     

    Ce matin, le réveil a sonné, j’ai voulu l’arrêter, et au bout de quelques minutes, il m’a sauté au cou. Je l’ai arraché et je me suis levée de mauvaise humeur. Et, j’ai vu une main invisible. Je me suis dit que c’était une vision. Mais non, car plus tard, dans mon bol, il y avait Arthur qui est dans les minimoys. Quand j’ai mis ma jupe, il y avait des fourmis, ce n’était pas mon jour de chance. Pour me changer les idées, j’ai été faire un tour. Je me suis préparée, je n’ai pas pu mettre mon écharpe car, la chose que je déteste, mais sœur l’avait remplacée par un serpent. J’ai crié. J’ai décidé de ne plus bouger dehors. Ca m’a rappelé tout à l’heure, après ma douche, quand je me suis lavée les dents avec de la sauce tomate. Ouf ! La journée est finie.

    Léonie

    Nos textes.

    Ce matin, le réveil a sonné, j'ai voulu l'arrêter mais il avait une migale dessus. Quand j'ai voulu me laver la figure, il y avait un dauphin qui a sauté dans l'évier. Là, ce n'était vraiment pas marrant. J'ai enfilé ma salopette qui s'est mise à rétrécir et je me sentais mal. Ouf, j'ai quand même réussi à la retirer. Après, quand j'ai pris ma douche, j'ai vu deux poissons rouges qui nageaient et on m'a tapé sur l'épaule. C'était une pieuvre ! Quand je suis sortie de la douche, je suis allé déjeuner et quand j'ai pris mes corne-flakes, j'ai mis mon lait et un requin y nageait. Quand j'ai voulu prendre mon café, la tasse m'esquivait quand je voulais la prendre. Bon, ça commençait à m'énerver. Alors, je suis allée à l'école en vélo mais il ne faisait que de faire du rodéo. L'école s'est bien passée mais en rentrant, mon vélo recommençait à sauter. Alors, j'ai goûté et c'est là que j'ai lâché les plombs. Là, ma tasse a complètement sauté sur moi et s'est renversée sur ma tête. Il a fallu que j'aille reprendre une douche. Bonjour la facture d'eau !

    Alex

    Nos textes.

    Ce matin, le réveil a sonné, j'ai voulu l'arrêter, mais un minotaure aux longs cheveux bouclés a tapé dessus le premier. Après, je suis allé boire mon chocolat chaud, mais, une chèvre au chemisier rouge avec le journal de mon père était en train de dévaliser tout le petit déjeuner. Alors, je suis allé dans la salle de bain pour me laver les mains, mais dans la baignoire, il y avait un requin qui faisait de la danse avec une éponge. Alors, je suis allé jouer avec mes copains mais une poule volante me bloquait le passage. Maman a préparé pour le repas du bouillon de légumes, mais, dans le bouillon, il y avait des yeux.

    Paul

    Nos textes.

    Ce matin, le réveil a sonné, j'ai voulu l'arrêter, mais il était tombé par terre. Je me suis levée de mon lit en sautant par-dessus un crapaud baveux. Après que je me sois levée, je suis allé prendre ma douche. En prenant mes shampooings, j'ai bu un petit requin blanc sans tête. Je me suis dit que je délirait, j'ai pris ce requin blanc mais il m'a mordu. J'ai saigné. Après, je me suis habillé dans ma chambre. Dans mon pantalon, il y avait un rat. J'ai crié jusque dans le couloir.

    Elena

    Nos textes.

     Ce matin, le réveil a sonné, j'ai voulu l'arrêter et quand je me suis réveillée, je n'étais plus moi, j'étais un sapin de noël. Puis deux minutes plus tard, je suis redevenue moi-même. Quand j'ai été pour m'habiller, j'ai vu dans mon pantalon 46 506 asticots qui le mangeaient. Après, quand je suis allé me laver, j'ai pris mon dentifrice et quand j'ai appuyé sur le tube, c'est un ver de terre qui est sorti. Après, quand j'ai pris une tartine, elle ne m'a rien dit alors que d'habitude elle me dit plein de choses et là, elle ne m'a rien dit.

    Héloïse

    Nos textes.

    Ce matin, le réveil a sonné, j'ai voulu l'arrêter mais il a sauté dans tous les sens. J'ai voulu prendre mon petit-déjeuner mais il y avait des piranahs dans mon bol de chocolat chaud et mon couteau tremblait car il faisait très froid dans le tiroir. Je ne pouvais pas m'habiller car mes vêtements s'étaient salis et mes chaussures, qui n'étaient pas mises depuis longtemps ont couru très vite. Quand je suis rentrée, mon grand frère m'a embêtée alors je l'ai flanqué à la porte.

    Lorène

    Nos textes.

    Ce matin, le réveil a sonné, j'ai voulu l'arrêter et il m'a dit : "Lève-toi petit!" alors je me suis levé. Quand j'ai priis mes chaussons, ils étaient en train de dormir. J'étais déjà assez énervé et eux qui dormaient comme s'ils ne dormaient pas assez toute la journée ! Quand je me suis habillé, mon pull marchait par terre. Je lui ai demandé ce qu'il faisait et il m'a dit qu'il nettoyait le plancher. Dans ma tête, je me suis dit qu'il n'était pas normal mais il est comme ça, il n'aime pas voir les asticots, surtout tout écrasés. Puis, là, quand j'ai mis mes chaussures, mes lacets m'ont dit qu'ils en avaient assez d'être serrés. Ensuite, j'ai pris mon cahier il m'a dit : "Tu ne devrais pas m'utiliser, je suis très sale". Il me dit ça parce qu'il n'aime pas que je lui écrive dessus. Et en plus, des fois, il veut m'en apprendre, il me parle pendant des heures mais des fois je lui dis que je vais être en retard et je suis sauvé et après, je prends ma trousse qui fait sa star devant tout le monde quand je prends un crayon.

    Lucas

    Nos textes.

    Ce matin, le réveil a sonné, j'ai voulu l'arrêter et je me suis retrouvé habillé en Mozart. J4ai vite couru dans la salle de bain et c'était encore pire. Le costume de Robin des bois. Un fantôme se brossait les dents, une pieuvre nageait dans les WC. Puis, quand je suis descendu, j'ai vu une souris avec des ailes qui crachait du feu, puis elle a pris la brioche et elle est restée immobile en l'air. Ouf, il était temps d'aller à l'école !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :